COMPTE RENDU DE L’ASSEMBLEE GENERALE 2018

06/12/2018

 

Le Président de l’AEF Régionale Bourgogne Franche-Comté, Christian COUROUX,  ouvre l’Assemblée Générale par ces mots : « Bonjour à toutes et à tous, Monsieur le Président, Jean Marie, les membres du Comité Directeur, les nombreuses personnalités qui nous font l’honneur d’assister aux travaux de l’AEF, nos invités. Mesdames, Messieurs, permettez-moi au nom de l’Amicale Régionale de vous remercier de votre présence et de vous souhaiter un excellent séjour sur le territoire « Burgo-Comtois«  et à BEAUNE plus particulièrement. Pour conclure mes propos et comme dirais les vignerons en Corton Charlemagne qui perpétuent cette maxime « Pernand, Je bois, Verre, Je laisse« 

Merci de votre attention et bonne Assemblée Générale. »

 

Jean-Marie LAWNICZAK, après avoir demandé une minute de silence en souvenir de tous ceux qui nous ont quittés depuis Guinguamp, le Président de l’AEF remercie les représentants de la Ligue de Bourgogne-Franche Comté, des AEF Régionale, Côte d’Or, Saône et Loire et des départements de Franche Comté pour l’organisation de cette Assemblée Générale.

Cette AG est placée sous l’immense joie que nous a procuré le titre de Champion du Monde de notre équipe masculine mais aussi celle des résultats obtenus par nos équipes de jeunes dans leur compétitions respectives (moins de 19 et moins de 20 ans) ainsi que par notre équipe nationale féminine.

Propos introductifs du Président.

  • Le président évoque le départ de Kévin CHASSON, notre permanent au siège à Paris, et les raisons de son départ. Des propositions pour le remplacer sont à l’étude.
  • Il remercie le Trésorier, Gérard BELLEHIGUE et le Secrétaire Général, Jacques BERTHOMMIER, qui ont assumé, depuis juin, les charges que remplissait Kévin.
  • Il rappelle son message de Guingamp sur la « Licence Educateur ». Il faut obliger les éducateurs à prendre une » licence éducateur ou technique » plutôt que « dirigeant ». Les règlements Généraux, Article 40 et 41 nous confortent dans cette voie. Fixons l’objectif d’une augmentation significative de ces licences pour 2019.

 

Le Président de Ligue de Bourgogne Franche-Comté,  Daniel FONTENIAUD, exprime sa satisfaction d’avoir réussi la fusion des deux anciennes Ligues. Cette union des forces permet d’envisager de nouveaux projets, notamment dans la « Formation » et le « Domaine Socio- éducatif ». Si la Ligue occupe actuellement le 11éme rang de licenciés, elle se place au 5ème rang au ratio licenciés/surface du territoire. Il conclut son propos en souhaitant de bons travaux pour cette AG.

 

 

 

 

Rapport moral du Président Jean Marie LAWNICZAK

 

1.-L’Entraîneur Français : Le n°413 doit sortir en décembre. Un 2ème journal numérique est programmé pour le début 2019. Il portera sur le Gardien de But et sera divisé en 3 parutions d’une 10aine de pages : janvier, février et mars.

Pour le journal papier, trop de numéros nous reviennent. Il faut que les AEF départementales vérifient leurs saisies dans « l’Espace Secrétariat » et demandent aux adhérents de signaler leurs changements d’adresse et surtout, ne pas utiliser le O en lieu et place du zéro dans les codes postaux.

2.- Internet : des problèmes réels existent. G. BELLEHIGUE abordera le sujet au niveau « questions des Amicales »

3.- Site AEF : une modernisation est à l’étude.

4.- MYCOACH : tous les éducateurs licenciés à la FFF ont droit, gratuitement au nouveau logiciel « Mycoach by fff« . Les codes d’accès sont délivrés par la FFF. Un espace spécifique AEF avec la FFF est envisagé dans ce logiciel. Les adhérents abonnés à l’ancien logiciel « Mycoach connect aef » en bénéficient toujours avec les codes qui leur ont été attribués.

5.- NIKE : présentation du nouveau partenariat AEF/NIKE illustré par la dotation de ballons offerts aux participants à l’AG. En projet, la mise en place d’une boutique spécifique AEF.

6.- Partenariat AEF/FFF-LFA-DTN : le contrat a été présenté au COMEX qui s’est réuni jeudi dernier. Il exprime notre contribution à la mise en place du « Plan Educatif Fédéral« .

7.- Equipe Type AEF : remplace le « 11 Type« . Chaque AEF départementale propose à son AEF Régionale un candidat. L’AEF Régionale désigne le meilleur dossier en fonctions des critères retenus et propose la personne à l’AEF Nationale. Des informations seront communiquées avec le lancement de l’opération.

8.- Prix Gaby ROBERT : remplace le « Challenge Gaby ROBERT« . Il récompensera, d’un prix, toutes les AEF correspondant aux critères.

9.- Trophées des Entraîneurs : Ils sont destinés aux entraîneurs de L1 et L2 qui représentent le mieux les valeurs de l’AEF. Pour la saison 2017/2018, ont été désignés : Christophe PELISSIER (AMIENS S.C) pour la L1 et David GUION (Stade de REIMS) pour la L2.

10.- Cartes d’adhérents : présentation de la nouvelle carte valable pour 6 ans.

11.- 70 ans de l’AEF : opération parfaitement réussie avec la participation du Crédit Agricole qui a financé les teeshirts porteurs des valeurs de l’AEF.

MAIF : rappel des conditions offertes aux AEF. Seulement 2 AEF ont contracté après nos informations.

Affiliation : le dossier est toujours à l’étude. Nous attendons l’avis du pôle juridique de la FFF.

Le rapport moral du Président est adopté à l’unanimité des membres présents.

E-Cotiz : Monsieur Théo de SAINT PIERRE interviendra plus tard.

 

Suite à l’intervention du Président de l’AEF, son rapport moral est approuvé à l’unanimité des membres présents.

 

Rapport financier du Trésorier de l’AEF, Gérard Bellehigue

 

Il présente le Compte de Résultat du 01/07/2107 au 30/06/2018.

Pour les Charges : Le journal est un gros poste. Le journal numérique doit nous conduire à des économies. Le coût des réunions statutaires est en baisse.

Le poste de Kévin représentait une charge importante. Doit-on continuer sans ce poste ? C’est un sujet de réflexion pour l’année prochaine.

Pour les Produits : à noter la baisse des aides externes (subventions FFF et aides de l’Etat pour le poste de Kévin). Les cotisations sont en légère baisse. Les reprises de provisions nous obligent à puiser dans nos réserves.

Si le résultat reste encore négatif, il l’est moins  que l’an passé. Il nous faut trouver des solutions avec de nouvelles recettes.

L’Assemblée approuve le rapport financier du Trésorier à l’unanimité des présents moins une abstention.

 

Questions diverses :

Le Vice-Président Délégué, Gérard BELLEHIGUE, répond à l’AEF des Yvelines sur la question relative à Mycoach ainsi qu’au Site Internet et les bases de données de l’AEF.

Pour Mycoach, tenir compte que le logiciel proposé (Myacoach by fff) relève d’un partenariat entre la FFF et Mycoach. Ce logiciel est ouvert à tous les éducateurs licenciés à la FFF, donc à ceux de l’AEF, et il appartient à chacun de demander ses codes (Identifiant et Lot de Passe), selon la procédure du guide adressé récemment, à toutes les AEF Départementales et Régionales.

Pour les bases de données et site internet, notamment en ce qui concerne le recensement des éducateurs, les communications par mail et les codes confidentiels, il nous faut changer la base de données et trouver un nouveau partenariat avec les risques que cela comporte. Une offre nous a été faite et il faut envisager une dépense de 15 000 €.

Il nous faut créer mais aussi garder et suivre dans le temps cette modernisation.

A la question émanant de la salle et relative E-Cotiz, il propose que M. Théo de SAINT PIERRE y réponde pendant son intervention dans quelques instants.

 

 

Interventions de nos invités :

 

Monsieur Stéphane Gillot, Directeur Commercial Nike, évoque les différentes conventions avec la FFF, la LFA, les ligues, l’UNAF, l’AEF …

Par le lien « footamateur.fff.fr », les intéressés  trouveront des informations sur les prix, les produits, les disponibilités, les services de NIKE.

Ils découvriront les collections spécifiques, la nouvelle génération de ballons de couleurs, les déclinaisons du football Pro vers les Amateurs.

Il précise le rôle important des distributeurs que chaque AEF peut identifier à partir du lien, en  tapant seulement son code postal.

 

Monsieur Théo de Saint-Pierre, commercial de la société E-Cotiz, propose des outils d’adhésion aux amicales. Il explique le fonctionnement et les étapes pour créer un compte gratuit. Il précise les conditions d’abonnement, de renouvellement et de frais.

Le tout permettant un gain de temps et d’énergie dans la gestion des cotisations pour les bénévoles.

Les différentes étapes :

  • Créer un compte gratuit et sans engagement, paramétrer un formulaire et communiquer le lien d’inscription
  • S’inscrire en ligne, choisir son moyen de paiement, recevoir sa confirmation d’inscription.

L’offre de E-Cotiz est gratuite la 1ère année,, le renouvellement est de -20% chaque année et les frais ne sont que de 2,5%.

Pour les conditions de résiliation, il est préférable de le contacter.

 

Monsieur Laurent BOLLET représentant l’UNAF : «Il est important de se comprendre, de s’entendre entre éducateurs et arbitres».

Rôle des 2 amicales (UNAF/AEF) dans la qualité de la formation, dans l’aide au recrutement et à la fidélisation.

Il insiste sur le rôle de protection devant la répétition des agressions d’arbitres : 70 dossiers en moyenne par an.

 

L’invité d’honneur :

 

Franck RAVIOT

 

Membre du staff de l’équipe de France Championne du Monde 2018

 Franck se présente comme régional de l’étape, né à Saint-Rémy, à quelques kilomètres d’ici. Il évoque les différentes étapes qui l’on conduit au poste actuel d’entraîneur des gardiens de but de l’équipe de France. Il dit combien il est honoré d’être parmi nous et rend hommage à tous les éducateurs et plus particulièrement à son premier entraîneur, Claude BARBERON.

Il précise que les 23 champions du monde sont tous passés par un club et par de nombreux éducateurs à qui ils doivent beaucoup.

En l’absence de Didier DESCHAMPS et Guy STEPHAN, il a été mandaté pour nous faire vivre l’épopée de RUSSIE.

 

Pourquoi Didier Deschamps ? C’est par lui et grâce à lui que tout a commencé en l’intégrant dans son projet il y a 6 ans. Il précise toutes les caractéristiques qui ont fait du sélectionneur un homme exemplaire, au palmarès exceptionnel, un compétiteur hors normes à la communication interne positive et contagieuse pour son entourage.

20 ans après, il entre dans la légende tout comme ZAGALO  et BECKENBAUER.

Ses relations avec le staff sont basées sur la fidélité, le fonctionnement, l’unité, la veille permanente,…

 

L’Aventure : elle commence avec la liste de sélectionnés, la vie dans le camp de base, les liens avec l’extérieur, la préparation, l’observation, la compétition, le titre…

 

Importance des coups de pieds arrêtés : dans le cadre des constats de cette Coupe du Monde, il souligne leur importance : 58 % des buts ont été marqués sur actions de jeu et 42 % sur coups de pieds arrêtés, ce qui exceptionnel.

 

Les gardiens de but : il présente les 3 gardiens retenus pour cette Coupe du Monde et dresse un portrait de chacun d’eux : Hugo LLORIS, Steve MANDANDA  et Alphonse AEROLA. Leur rang de 1er, 2ème et 3ème gardien était parfaitement établi et n’a, à aucun moment, été ni remis en cause ni contesté.

Ils ont été parfaitement solidaires. Ce sont 3 joueurs, 3 hommes et 3 gardiens.

Si le coach peut être associé au résultat, c’est bien le joueur et l’équipe qui réalisent la performance.

 

L’entraîneur spécifique : il fait partie du staff, il doit rester à sa place. Il n’y a qu’un seul décideur, c’est Didier, le sélectionneur.

Sa conclusion : << Pour les 23 joueurs et le staff technique, la Coupe du Monde est la victoire d’une vie pour l’éternité. >>

Toutes les étapes de cet exposé ont été illustrées par de séquences vidéo.

 Suit une série de questions et un long moment de photographies avec le fameux trophée (la Coupe du Monde) qu’il avait apporté au grand plaisir de toute l’assemblée.

Assemblée Générale close à 14 heures.