Un nouveau Président à l’AEF Provence

11/07/2017

Compte tenu de soin âge (78 ans), Louis Costantino, créateur de l’Amicale de Provence en 1970, secrétaire puis président depuis 2001,a souhaité passer le relais. Le choix s’est dont porté sur Jean-Jacques Vayet, adhérent depuis 1998, qui a été élu à la présidence le samedi 26 novembre 2016 au cours de la réunion du comté directeur au District de Provence.

Marseillais bon teint, où il est né le 4 juin 1951, marié, quatre enfants, deux petits enfants, ancien joueur au Burel FC, à la Société Marseillaise de Crédit  à la BA 942 d’Avignon, il a entraîné toutes les catégories, des débutants aux seniors, puis a été secrétaire général de l’EUGA Ardziv durant de longues années.

Membre de la commission d’appel disciplinaire et règlementaire de la Ligue Méditerranée, éducateur fédéral, le nouveau président il multiplie ses fonctions en étant également dirigeant du Pole Espoirs au CREPS d’Aix en Provence.

Suite à son élection, Jean-Jacques Vaytet, qui connait fort bien la maison, s’est donc rapidement mis en action en apportant son concours, son expérience, ses compétences, à l’Amicale de Provence, où il est vivement apprécié. « J’ai accepté de succéder à Louis Costantino à la condition qu’il me seconde. C’est donc ce qu’il fait avec l’enthousiasme qu’on lui connait. Je vais œuvrer, avec le concours demes collègues du comité directeur, à rendre une Amicale encore plus offensive. Je souhaite participer au renforcement du statut des éducateurs afin qu’ils soient reconnus,à leur juste valeur, de leur investissement auprès de nos jeunes footballeurs. Nous devons aussi insister sur la convivialité, le respect et remobiliser l’ensemble des acteurs du football provençal, afin de former une entité reconnue comme un acteur important de notre sport très populaire et pratiqué par un grand nombre de joueurs dans notre région. Nous continuerons et insisterons sur nos traditionnelles réunions, en sollicitant des intervenants de qualité permettant à nos adhérents de progresser, de rehausser leur enseignement», souhaite Jean-Jacques Vaytet qui va permettre aux éducateurs provençaux de bénéficier de ses 32 ans de football et qui s’est d’ailleurs déjà mis à l’ouvrage.